Aimons-nous sous l’évier

 

 

Aimons-nous sous l’évier ! ou l’opérette française des années folles. Trois chanteurs et un pianiste vous présentent un portrait musical et humoristique de l’amour au travers de l’opérette des années folles !

C’est un hôtel. On y vient autant pour l’accueil de la maîtresse de maison et l’extravagance de ses chapeaux, que pour l’ambiguïté de son major d’homme, ou la générosité de la femme de chambre. Le pianiste, quant à lui n’est pas insensible aux charmes de ladite femme de chambre, ni d’ailleurs aux avances de la maîtresse de maison… mais, me suivez-vous ? Le pauvre mari, cocu, s’accommode fort bien de la situation et embarque secrètement la jeune soubrette et son plumeau sur les gondoles du deuxième. Du hall d’hôtel à la chambre à coucher, les personnages chantent l’amour et l’adultère et nous promènent dans le décor de leurs fantasmes : des nuits étoilées aux jardins fleuris, en passant par les plaines du Far West…

 


 

Vous pouvez retrouver Aimons-nous sous l’évier sur le site de la compagnie Place des Arts.

Publicités